Haut de page

[Portrait] Stéphane Chatel, plutôt terrien que marin !

Il n’était pas prédestiné à se tourner vers l’univers maritime mais baigne pourtant dans la course au large depuis plus de 20 ans. Arrivé dans l’équipe technique de François Gabart en fin d’année dernière, Stéphane Chatel est aujourd’hui en charge de la conception des nouveaux systèmes intégrés au trimaran MACIF. Portrait.

« Je suis le vilain petit canard de la course au large. » Voilà comment Stéphane Chatel se définit volontiers. S’il n’est pas issu du milieu maritime, le natif de Saint-Brieuc présente à son actif une solide expérience en la matière. Titulaire d’une maîtrise en mécanique à l’université de Brest, Stéphane fait ses premières armes chez HDS GSea Design, société spécialisée dans le calcul de structures en composite. Il y restera pendant 11 ans avant de changer d’air en 2009. « Ce qui m’a toujours intéressé, c’est le dimensionnement. Je me suis d’ailleurs orienté, après HDS, vers le calcul de charpente-bois. »

Ce que je trouve passionnant, c’est la mécanique, dessiner les pièces, faire les plans… C’est vraiment ça qui me plait.

Une parenthèse d’un an avant de renouer avec la voile. Stéphane intègre alors l’équipe Groupama de Franck Cammas pour travailler sur la Volvo Ocean Race 2011-2012, puis sur les systèmes du Class C (petit catamaran de sport très rapide, ndlr). Il file ensuite quelques mois en Italie chez Luna Rossa avant de revenir chez Groupama Team France. « J’ai fait 6 mois avec Luna Rossa. Lorsque la jauge a changé, Patrizio Bertelli, le patron de Prada, a décidé d’arrêter. Franck Cammas en a profité pour rapatrier une partie du bureau d’études en France. » Son rôle à l’époque :  faire voler le multicoque de Franck Cammas sur la Coupe de l’America.

 

C’est donc avec une forte expérience des bateaux volants que Stéphane est venu renforcer l’équipe de François Gabart en décembre 2017 pour son plus grand plaisir. « Ce que je trouve passionnant, c’est la mécanique, dessiner les pièces, faire les plans… C’est vraiment ça qui me plait. » Sur le chantier du trimaran MACIF, Stéphane est en charge de la conception de pièces sur les systèmes, avec toujours le même objectif en tête… faire voler le trimaran évidemment !

Partager l'article

20 juillet 2018

Mise à l’eau du trimaran MACIF : un défi technique pour l’équipe de François Gabart

Un peu plus de six mois après son entrée en chantier post record du tour du monde en solitaire, le trimaran MACIF...

Lire la suite

11 juillet 2018

La Ville de Brest rend hommage à François Gabart pour son record autour du monde en solitaire à bord du...

Du bronze pour un skipper en or ! Ce jeudi à Brest, en marge du départ de la 6ème étape du Tour de France, la ville...

Lire la suite