Haut de page

J+7 Démâtage de Skipper Macif sur la Transat AG2R LA Mondiale

Cela fait 7 jours que la Transat AG2R La Mondiale s’est arrêtée pour Martin Le Pape et Yoann Richomme suite à un démâtage après 3 jours de course sur cette transatlantique entre Concarneau et St Barthélémy.


Jour J :
C’est la potence, située à l’arrière du haut du mât qui a soudainement lâché le mercredi 25 avril à 5h30 du matin, dans 40 nœuds de vent, entraînant le démâtage du bateau. Cet incident, totalement imprévisible, est arrivé de manière très brutale et les deux skippers ont eu quelques secondes seulement pour réaliser ce qui arrivait. Le mât tape sur le bateau, les voiles sont à l’eau… il faut rapidement sécuriser le bateau pour éviter de l’endommager davantage, mais l’équipage va bien, nos skippers sont sains et saufs.

 

Les deux skippers préviennent alors la Direction de Course de leur avarie. Une logistique importante et une belle chaîne de solidarité se mettent en place à terre.

Martin Le Pape tient en main la potence cassée

 

Du côté de l’organisation de la course, tout est mis en œuvre pour que les skippers soient accueillis par des locaux dans le port de Gaia à Porto, que le bateau Skipper Macif rejoint au moteur. Un zodiac les attend et les guide jusqu’à la Marina. Ils accostent à 16h, soit 10 heures après le démâtage. Kate Hénaff du Pôle Finistère Course au Large a réservé deux chambres à l’hôtel, les deux marins peuvent enfin aller se reposer quelques heures.

 

Pendant ce temps, Roland Ventura, préparateur du bateau Skipper Macif, réussit à trouver des bers (pièces soutenant le bateau à terre) auprès de Sophie Faguet – navigatrice sur le circuit Figaro Bénéteau – qui les lui met à sa disposition. Il prend ensuite la route, pour une quinzaine d’heures, avec le camion d’assistance Skipper Macif en direction de Porto. Une bonne nouvelle malgré tout pour clôturer la journée : depuis Port-la-Forêt, Charlie Dalin, skipper Macif 2015 a trouvé un mât neuf disponible pour remplacer celui de Martin ! Il sera livré à Port-la-Forêt le 4 mai.


J+1 :
L’heure est désormais au rapatriement du bateau en Bretagne. Yoann et Martin remuent ciel et terre pour trouver un transporteur disponible rapidement pour le remonter à Port La Foret. Grâce au soutien et à la réactivité de Jean Bernard Le Boucher, Directeur des Activités Mer du Groupe Macif, un accord est passé avec un transporteur local. Le bateau est nettoyé, vidé, prêt à être chargé. Il quittera Porto le lendemain.


 

J+7 : Le Figaro Skipper Macif de Martin Le Pape est arrivé à Port-la-Forêt. Grâce à la mobilisation de tous, une petite semaine s’est écoulée depuis le démâtage, permettant à Martin de rapidement reprendre son bateau en main pour la suite de la saison.

« Il va il y avoir du travail sur le mât, pour le regréer, le remettre en place et retrouver les bons réglages. L’objectif est de re-mâter la semaine prochaine, pour avoir un bateau prêt à naviguer à J+14 depuis le démâtage. Nous avons également une filière de sécurité à changer et le voile de quille à ré-enduire avant la remise à l’eau. Mais le bateau est en très bon état et le principal travail sera de bien le reprendre en main pour la prochaine échéance, la Le Havre Allmer Cup. »  Martin Le Pape, Skipper Macif 2017

Partager l'article

11 juillet 2018

Le Programme Skipper Macif tourné vers 2019

2019 signera l’arrivée du nouveau Figaro Bénéteau 3, monotype à foil, dont le groupe Macif a acquis deux unités. Le Programme Skipper Macif, filière de...

Lire la suite

10 juillet 2018

Les skippers Macif à J-47 de la Solitaire URGO – Le Figaro 2018 !

Dernière épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large, la Solitaire URGO - Le Figaro 2018 est l’objectif sportif principal de Charlie Dalin et...

Lire la suite

6 juillet 2018

Retour sur la Solo Normandie 2018 !

Découvrez les images embarquées de Martin Le Pape (10e) et Charlie Dalin (6e) de la Solo Normandie 2018 !    

Lire la suite